Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'hypnose m'a toujours fasciné : je ne cessais de lire dans des livres sérieux qu'il s'agissait d'une discipline réelle. Autrement dit, il est véritablement possible de mettre une personne « en transe » et de lui « suggérer » des pensées qu'elle acceptera ou des actions qu'elle exécutera de sa propre volonté.

Curieux de nature, j'ai essayé l'hypnose à plusieurs reprises et dans plusieurs situations. Seul, avec un professionnel, en spectacle, en regardant des vidéos, en écoutant des bandes sonores... toujours sans succès. On a fini par me dire que j'étais probablement trop sceptique et que je devais ouvrir mon esprit pour que cela fonctionne.

Pourtant, croyez-moi, j'étais plus que réceptif. Je désirais vivre une transe. J'ai essayé des tonnes de fois de relaxer en imaginant une plage ou en me concentrant sur ma respiration (des techniques fréquentes pour débuter une séance d'hypnose)... mais rien à faire. J'avais perdu espoir.

Jusqu'à ce que je tombe sur God's Debris de Scott Adams. Il aura fallu... un livre, une histoire, pour m'hypnotiser.

Voyez-vous, selon Scott Adams, tout le monde peut être hypnotisé. Cependant, tous n'arrivent pas en transe de la même façon, et par conséquent, il faut s'adapter à chaque individu. Il faut beaucoup d'expérience dans le domaine... ce que n'ont pas tant d'hypnotiseurs. En fait, Scott Adams explique que l'hypnose est bien plus un art qu'une science. Les scientifiques ont beaucoup de difficulté à expliquer l'hypnose et les mécanismes derrière celle-ci.

Bref, God's Debris m'a fait vivre une belle aventure, et depuis ce temps, je m'intéresse sérieusement à l'hypnose. J'espère un jour développer le talent de Scott Adams pour pouvoir, moi-même, hypnotiser des gens. J'aimerais vous parler du livre plus en profondeur, mais je ne souhaite pas gâcher l'expérience pour mes lecteurs... alors si vous comprenez l'anglais, procurez-vous le livre immédiatement !

Bonne lecture !

Partager cet article

Repost 0

Merci à mon comptable de Montréal ses encouragements. Sans lui, ce blog n'existerait pas.